Être professeur particulier et auto-entrepreneur

En étant professeur particulier, plusieurs statuts s’offrent à vous pour exercer et déclarer votre activité. Vous pouvez être employé par un organisme spécialisé, être rémunéré en CESU, créer une SASU, ou encore exercer en tant qu’auto-entrepreneur. Ces différentes possibilités offrent des avantages. Attardons-nous sur l’auto-entreprise.

Qu’est-ce que le statut d’auto-entrepreneur ?

Le statut d’auto-entrepreneur ou de micro-entrepreneur permet à une personne d’exercer une activité de manière indépendante. Cette activité peut être exercée à temps plein ou à temps partiel selon votre emploi du temps, vos attentes et vos envies. Elle peut donc venir en complément ou parallèle de votre emploi. En tant qu’auto-entrepreneur, vous pouvez exercer dans de nombreux domaines, dont celui des cours particuliers et du soutien scolaire. Etre professeur particulier de cette manière, signifie que vous êtes un travailleur indépendant (non-salarié). Vous payez les cotisations sociales en fonction du chiffre d'affaires réalisé. Ce dernier est plafonné à 72 500 € annuels. Le montant des cotisations sociales que vous aurez à payer sera de 22% de votre CA. De plus, vous cotisez à hauteur de 0,2% pour votre Congé de Formation Professionnelle (CFP). Le montant des cotisations est variable d’une catégorie à l’autre, cela dépend de votre activité. 

Les avantages d’être professeur particulier indépendant

Au travers de ce statut, de nombreux avantages s’offrent à vous sur le plan personnel, professionnel et entrepreneurial :
- Une simplification des démarches administratives et comptables.
- Un allégement des charges sociales, fiscales et administratives.
- Les droits à la retraite et une protection sociale. 
- L’épanouissement personnel, par le fait que vous contribuez à aider et former vos élèves.
- L’indépendance : vous êtes votre propre patron, ce qui signifie que le choix des élèves et du rythme de travail vous appartient.
- Le choix de la rémunération : vous êtes libre de fixer votre tarif horaire en fonction de vos qualifications, de votre expertise, de vos compétences… 
prof_particulier_auto-entrepreneur

Les démarches pour obtenir le statut d’auto-entrepreneur

Afin d’avoir ce statut, vous devez créer un compte et effectuer une déclaration en ligne sur le site auto-entrepreneur de l'URSSAF. La déclaration se présente sous la forme d’un formulaire auquel vous devrez joindre un scan de votre pièce d’identité. Après la déclaration, vous serez enregistré au Registre National des Entreprises (RNE). Vous obtiendrez ainsi dans les 15 jours, les immatriculations que sont le numéro de SIREN (identification de l’entreprise) et un code APE (Activité Principale de l’Entreprise). Par la suite, vous pourrez déclarer votre chiffre d’affaires et payer vos cotisations, au travers du compte précédemment créé sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr.

Nos conseils pratiques

Afin de vous aider au mieux dans votre entreprenariat, voici quelques recommandations pouvant vous faciliter la vie : 

Réaliser une demande d’agrément service à la personne 
Cet agrément préfectoral est facultatif mais permet à vos clients de bénéficier de 50% de crédit d’impôt sur la rémunération versée pour les cours particuliers. Pour cela vous devez remplir les conditions suivantes : 
- Exercer votre activité au domicile de vos clients.
- Disposer des moyens humains, matériels et financiers nécessaires à l'activité.
- Respecter un cahier des charges sur les conditions de fonctionnement, d'organisation, de continuité des services, de délivrance et d'évaluation des prestations.
- Ne pas faire l'objet d'une condamnation interdisant d'exercer une activité commerciale.
- Ne pas être inscrit au Fichier Judiciaire National des Auteurs d’Infractions Sexuelles et Violentes (FIJAISV).
Si toutes les conditions sont remplies, vous pouvez procéder à une demande d'agrément. Pour cela, vous devez remplir une demande en ligne sur le site du Service Public, rassembler les documents demandés, puis transmettre votre dossier à la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) dont vous dépendez. Le premier agrément est accordé pour une durée d’un an, et renouvelable avec la même procédure avec une durée de 5 ans. 
Se rendre visible pour se faire connaître 
A présent que vous êtes un professeur particulier auto-entrepreneur, il faut trouver des élèves. Pour cela vous devez être présent sur internet. Vous pouvez par exemple rejoindre des groupes sur les réseaux sociaux, déposer une annonce sur des sites ou plateforme de mise en relation entre particuliers tels que Le Bon Coin ou Ze Teacher. Vous pouvez également utiliser le bouche-à-oreille afin de créer un réseau de proximité. Explicitez votre offre et rendez là attrayante pour de potentiels clients. N’oubliez pas de vous présenter, de présenter votre travail, votre parcours, vos qualifications et motivations, ainsi que ce que vous proposez (matière et tarif). 
Bénéficier de l’ACRE
L’aide à la création ou à la reprise d'une entreprise (ACRE) est un dispositif permettant une exonération partielle de charges sociales, ainsi que l’obtention de certaines aides. Elle est valable 3 ans. Pour en bénéficier, vous devez remplir un formulaire de demande, qui devra être adressé à l’Urssaf.   
Bénéficier de l’ARCE
L'aide à la reprise et à la création d'entreprise (ARCE) est un dispositif pôle emploi. Il concerne donc uniquement les demandeurs d’emplois. La valeur de cette aide représente 45% des droits à l'allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) qui restent à verser. Cela consiste à recevoir une partie des allocations chômage sous la forme de capital pour l’entreprise. Pour en bénéficier, vous devez remplir une demande d’ARCE auprès de pôle emploi, après avoir obtenu l’ACRE.